La formation des maîtres

À vouloir trop privilégier la pédagogie, voilà à quoi on arrive :
— la maman de Marius (html, pdf) ;
— la formation des maîtres, suite (html, pdf).

Actuellement, je fais un premier cycle universitaire de quatre années en français langue seconde au terme duquel je pourrai enseigner le français aux immigrants ou aux anglophones, mais également enseigner l’histoire ou les mathématiques aux élèves du secondaire, car sur mes quatre ans de cours j’aurai suivi trois années en pédagogie. Par contre, quelqu’un qui a une maîtrise en histoire ou en mathématiques ne pourra pas les enseigner à moins de faire trois années d’études supplémentaires !

Publicités

Une Réponse to “La formation des maîtres”

  1. Rachel Hyppolite Says:

    Je fais partie de ceux qui trouvent que c’est assez absurde de ne pas pouvoir une matière lorsque tu as fait des études supérieures dans cette même matière. Mais bon, je ne suis pas au Ministère, et cette politique s’explique par une volonté de « professionnaliser » l’enseignement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :